Comment éviter tout problème avec votre futur locataire ?

Loyers impayés, mauvais entretien de l’appartement, tapage nocturne… De nombreux propriétaires redoutent ce type de comportements lorsqu’ils décident de proposer leur bien à la location. Pour éviter les déconvenues, voici  les 5 étapes essentielles à la construction d’une relation de confiance avec votre locataire sur le long terme.

L’annonce : l’amorce d’une bonne relation

Vous avez pris la décision de proposer votre bien en location ? Il est temps pour vous de rédiger l’annonce.
bureau annonceElle doit contenir les informations que tout locataire cherche à savoir : le montant du loyer et des charges, les commodités, la localisation, etc. Les photos doivent également être engageantes et représentatives. Une annonce efficace vous permettra d’obtenir des contacts de bien meilleure qualité.

Bien plus qu’une première impression

De plus en plus de messages sur votre répondeur… il vous faut maintenant organiser les visites. Plusieurs éléments peuvent vous renseigner (et vous rassurer !) sur la qualité des candidats : ils arrivent à l’heure convenue, ils ont un dossier sous le bras. en retardLors de cette première rencontre, vous pourrez faire part des règles de la location. La pertinence des questions de votre interlocuteur fera toute la différence !

Du dossier de location à la signature du contrat

La visite s’est bien passée et vous avez récupéré de nombreux documents de la part du candidat :  sa pièce d’identité, ses derniers bulletins de salaires, etc. Et effectivement, en tant que bailleur, il vous faut justifier de son identité et de sa solvabilité.passeportN’hésitez pas à vous référer à la loi Alur ou à vous renseigner ensemble sur les aides au logement disponibles pour établir le contrat de location le mieux adapté.

Les obligations du locataire à la remise des clés

Payer le loyer est la première obligation du locataire. Il est également dans l’obligation de conserver le logement en bon état et de prendre en charge l’entretien courant.toc tocMême si l’état des lieux a été réalisé avec le plus grand soin, vous pouvez prévoir dans votre contrat de location un droit de visite annuel pour éviter de mauvaises surprises si vous décidiez de rompre le contrat avant son échéance.

Un différend, des doutes, n’attendez pas pour agir !

Quelque soit le problème rencontré pendant la durée du bail, la première démarche consiste à vous entretenir directement avec votre locataire et lui rappeler ses obligations.recommandeSi la situation n’évolue pas, vous pouvez lui adresser une mise en demeure par lettre recommandée avec avis de réception. En cas de non-paiement du loyer, vous pouvez être amenés à saisir un huissier.

Que vous soyez locataire, colocataire ou propriétaire, nous vous recommandons de consulter le site de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) pour plus d’informations.

Priscillia M

Leave A Reply