Propose colocation contre services : méfiez-vous des sous-entendus!

« Homme seul, 47 ans, propose à jeune femme douce et ouverte d’esprit colocation dans charmant petit studio. Pas de loyer à payer, votre bonne humeur, votre compagnie et quelques petits services affectifs feront l’affaire. »

 

Cet exemple d’annonce illustre le type même d’annonce de colocation contre service ou contre faveur.

Lors de la visite des lieux, on se rendra compte qu’il s’agit d’un petit studio de 20m² avec un grand lit double! Les intentions du colocataires paraissent bien éloignées du concept initial de la colocation!

Il semblerait qu’en France il soit devenu relativement commun de trouver des hommes qui proposent une colocation à des femmes (en général des étudiantes) qui cherchent à se loger, et ceci contre des services sexuels.

Il sera conseillé d’être plus que vigilant quant à ce type d’annonces malveillantes et il est nécéssaire que ces annonces abusives soient enrayées des réseaux de recherche de colocation français et étrangers. Il n’existe à l’heure actuelle encore aucun chiffre sur l’ampleur du phénomène.

Lundi 19 octobre 2009, René Dutrey, conseiller de Paris et président de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement de Paris, l’Adil 75, a soumis au Conseil de Paris, au nom du groupe des Verts, la lutte contre la ”location contre service” : la proposition présente dans l’étude est l’engagement de poursuites pénales.

Ainsi, les propositions de colocation ambigüe et à caractère sexuel devraient être sanctionnées dès lors que les conditions de partage du logement ne sont pas acceptées en pleine connaissance de cause par le colocataire. Des sanctions pénales seraient encourues :

“- En cas d’abus de faiblesse : peine de 3 ans d’emprisonnement et de 375.000 € d’amende
Traite des êtres humains : peine de 7 ans d’emprisonnement et de 150.000 € d’amende”

Sur appartager.com, toutes les annonces sont vérifiées par notre équipe de modérateurs, cependant, il est possible que l’annonce en elle-même ne paraisse pas suspecte, mais que la vraie personnalité de l’annonceur se révèle après plusieurs échanges de messages ou même lors de la visite! Vous avez la possibilité de nous signaler toute annonce qui vous paraît suspecte ou tout comportement inapproprié grâce au système des Flags en indiquant le thème “Obscène” ou “Violation vie Privée”.

Cette action est anonyme et nous permet de vérifier de plus près les annonces ambigües.

Leave A Reply